De-tortues-en-aiguilles-6

De-tortues-en-aiguilles-6

J'aurais préféré vivre

Je viens de terminer ce beau livre offert par mon amie Françoise:

 

 

 

Résumé

 

Jeremy a toujours cru que Victoria l'aimerait,qu'ils passeraient leur vie ensemble.Le jour où elle le rejette, un 8 mai 2001,il décide de mettre fin à sa vie,accusant Dieu d'être responsable de son malheur.A son réveil,étrangement,Victoria est là.Elle l'aime.Nous sommes le 8 mai 2002.Un an a passé et malgré ses doutes et son étonnement, Jeremy découvre le Paradis sur terre...Après une journée étonnante,une lourde torpeur s'empare de lui et le plonge dans un profond sommeil.Quand il ouvre les yeux,une autre année s'est écoulée.Une année dont il n'a aucun souvenir.
Victoria est enceinte de lui...Lorsqu'il s'éveille le 8 mai 2004,il est papa...Mais le temps semble s'accélérer,Jeremy voit ses réveils devenir de plus en plus chaotiques.Et,au matin du 8 mai 2010, lorsqu'il ouvre les yeux,Victoria est partie.Elle l'a quitté,l'accusant d'être cruel,exécrable,égoïste et mauvais.Emporté par ce cycle infernal,Jeremy voit son destin l'éloigner de son bonheur, de ses rêves.Peu à peu,il découvre qu'il a semé l'enfer sur terre.Fui par ses amis,craint par ses proches,il assiste impuissant à la ruine de sa famille,à sa déchéance sociale... Jusqu'à ce qu'il se retrouve seul au monde.Pourra-t-il sortir de cet enfer?Qui est ce double qui sabote sa vie?Jeremy est-il mort?Est-il fou?Amnésique?Ou maudit par ce Dieu qu'il a osé défier?

Biographie :

 Thierry Cohen
Thierry COHEN est né à Casablanca au Maroc.
Il fait des études de psychologie et de sociologie, puis de communication (DEA et Master ESCP). Il débute son parcours professionnel au sein d’une agence de communication, travaille ensuite dans l’audiovisuel en tant que concepteur rédacteur, avant de diriger le service communication d’une entreprise lyonnaise.
Il est aujourd’hui associé à son frère au sein de l’agence A Capella à Lyon.Il est marié et père de 4 enfants.

Je ne sais pas exprimer ce que j'ai ressenti à la lecture de ce livre:un malaise...il est pourtant très bien écrit mais l'histoire me dérangeait,et je m'endormais mal à l'aise!

J'aurais préféré vivre a obtenu le Grand Prix Jean d'Ormesson en 2007, prix récompensant un roman pour sa capacité à défendre la langue française. Il a connu un grand succès et a été traduit en 10 langues. Le roman traite du suicide chez les jeunes selon une approche originale, entre l'histoire d'amour et le thriller psychologique.



04/01/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres